Ca n’a aucune importance…

     Anecdote en passant…

     Hier en fin d’après-midi, comme souvent, salle de jeux pour Petite Louise et moi. C’est comme ça, dans les résidences d’expats’ : il y a des salles de jeux… ça amuse les enfants, ça occupe les mamans désœuvrées, ça fait grimper les prix des loyers…

     Salle de jeux donc. Une maman chinoise vient tester son anglais auprès de moi (bon choix !). On échange quelques mots puis elle me demande l’âge de Petite Louise. Bientôt 14 mois. Je la sens bien embêtée, la maman chinoise et puis, parce qu’il faut bien dire quelque chose, elle me dit qu’elle est grande, Petite Louise, pour 14 mois… C’est donc ça, la gêne ? Je ris et dis que non, qu’elle n’est pas très grande… Embarras redoublé pour la maman chinoise qui doit vraiment commencer à se demander ce qui lui a pris de venir me faire la conversation comme ça… Je ris de nouveau et lui dis que Petite Louise est en bonne santé, que ce n’est pas très grave pour moi si elle est petite. Soulagement de la maman chinoise qui se détend un peu, sourit, qui tente un : “Vous l’avez allaitée ?”. Euh… oui ?… “Alors c’est pour ça”… un “Alors c’est pour ça” lourd de sens… du genre “ben ‘faut pas s’étonner, avec des fantaisies pareilles”… Comme je la trouve quand même sympa, la maman chinoise, je veux éviter à la conversation de devenir un brûlot anti-allaitement, je m’empresse d’ajouter : “Je l’allaite encore le matin” (parce que, et ça je ne l’explique pas à ma nouvelle copine, Petite Louise s’est mise à bouder le sein le reste du temps). “Still ?” (“Encore" ?”). Euh… ben… oui… “still”…

     Elle est partie, la maman chinoise.

     N’a rien trouvé à ajouter à ça. Est juste partie. Comme ça. A attrapé son enfant pas allaité sous le bras et est partie…

     Quelque chose me dit que la maman chinoise rencontrée à la salle de jeux hier ne sera des amis de notre nouvelle vie à nous à Pékin…

(Et aussi, après discussion avec Mao le chauffeur, persuadé des bienfaits de l’allaitement et bien amusé par mon aventure d’hier… d’après lui, les femmes chinoises des milieux populaires et moyens allaitent… moins les femmes des milieux aisés, persuadées que l’allaitement peut abimer leurs seins… )

Publicités

4 réponses à “Ca n’a aucune importance…

  1. Oror 18 novembre 2010 à 23 h 46 min

    On savait que ca allait arriver, voila comment l’air de rien on bascule de « super maman » a Démente… :))

    • petitelouiseericetkarine 19 novembre 2010 à 9 h 02 min

      Ben oui.. c’est un peu tôt, non ? Ne sais pas si Petite Louise a entendu, mais elle a refusé la tétée du matin, aujourd’hui…

  2. stephyhk 19 novembre 2010 à 9 h 19 min

    Tous les préjugés sur l’allaitement… pff…
    La prochaine fois tu lui demanderas si la mélamine a rendu ses seins plus fermes?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :