On devient des spécialistes !

     Petite Louise et moi, on s’est donné une mission informelle : trouver une salle de jeux sympa pas trop loin de chez nous… parce que la salle de jeux de compet’ dont on vous a parlé la dernière fois, elle est quand même à une bonne trentaine de minutes de la maison…

     C’est comme ça qu’hier on est allées, pour la première fois, à la Magic Bean House qui est à deux pas de chez nous… On vous fait visiter ?

     La première impression, en arrivant, est plutôt positive : on fait enlever ses chaussures à Louise, à qui l’on prête des petits chaussons bien rigolos, et on me fait enfiler, par-dessus mes chaussures, des “sur-chaussures” de tissu… Plutôt prometteur en ce qui concerne l’attention portée à la propreté… Une fois bien équipées, nous montons au premier étage et découvrons la salle de jeux proprement dite… La Magic Bean House, c’est un grand espace divisé en aires de jeux thématiques…

     Le premier espace est un espace “petites balles” bien rigolo mais un peu trop compliqué DSC00050pour Petite Louise qui devra attendre d’être un peu plus vieille pour pouvoir quitter son air perplexe et en profiter vraiment… Des centaines de petites balles qu’on met dans des tuyaux où elles sont aspirées pour suivre ensuite des parcours bien compliqués (ça, ça fait vraiment trop peur !), qu’on place dans des “canons” qui permettent ensuite de viser des mobiles qui, touchés, déclenchent des réactions en chaine… il y a des boutons, des manettes un peu partout… C’est bien fait, varié, et surement très instructif… On est en Chine : ce qui est amusant, c’est que certains boutons ne produisent rien… que certaines manettes sont bloquées, qu’une autre, que je tente d’actionner réussit tout juste à briser net la courroie qui était censée entrainer un petit mécanisme…

   Le second espace ressemble plus à ce que l’on connait déjà un peu : une salle au DSC00062sol tout doux (merci les dalles cancérigènes !), aux murs couverts de dessins et d’animaux “à toucher”, avec des peluches et des petits jouets… Là, on est plus dans ce que Mademoiselle est en âge d’apprécier… Comme il y a des ballons, on y passe forcément pas mal de temps, parce que Petite Louise, se souvenant sans doute de ses origines Stéphanoise, aime les ballons… Et, en dehors même des ballons, on a chacune un coup de coeur… Petite Louise pour ça :

DSC00061

… Ben oui… après avoir appris à marcher en voulant passer le balai, Petite Louise a désormais une passion pour la cuisine… Où est-ce qu’elle va chercher ça ? Ce n’est quand même pas en regardant sa mère faire qu’elle a pu développer ce goût-là ! A moins que… la cuisine étant interdite aux bébés, chez nous, ce soit le goût de l’interdit ?

     Quant à moi, j’ai un coup de coeur pour ça :

DSC00051

… des éléments tout doux, aimantés, qui, placés bien au centre de leurs formes, dessinées sur le mur, éclairent de petites diodes… Louise veut me faire plaisir, elle les tripote un peu… mais je vois bien que la mini-cuisine est plus attirante…

     On est en Chine… Tout est parfait, jusqu’aux gros nounours tout doux que l’on peut promener contre son coeur… Sauf qu’il ne faut pas y regarder de trop près :

DSC00059     DSC00077

… les nounours sont “crevés”, la bourre s’en échappe… et la petite cuisine est pleine de vieilles miettes et de poussière…

     Troisième espace : l’espace “voiture”. Trop rigolo de faire semblant de conduire, de mettre les clignotants et, plus encore, de klaxonner longuement…

DSC00079

     Vous vous souvenez ? On est en Chine… DSC00081Le rétroviseur, un vrai miroir, est cassé… et, pour protéger les petites mains des coupures, un simple morceau d’adhésif que Petite Louise s’est très vite échignée à essayer d’arracher, ce en quoi elle a partiellement réussi, d’ailleurs… Comme la “protection” est bien mal en point après l’intervention de ma fille, je le signale à une dame qui passe par là.. Devinez ?…

– “Mei wenti”…

… il n’y a pas de problème.. Et elle s’éloigne en souriant… On sourit beaucoup, ici…

     Quoi d’autre ? Un espace “briques de construction” qui ressemblent beaucoup DSC00082aux briques de construction imitation bois proposées par la salle de jeux de compet’ dont je parlais récemment, à ceci près que l’espace de jeu est construit sur plusieurs niveaux… ce qui serait parfait pour ma petite demoiselle si le niveau du haut, à plus d’un mètre du sol, n’avait pas de jolies petites ouvertures en forme de fenêtres, très rigolotes et bien assez larges pour qu’une enfant de l’âge de Louise puisse y passer et tomber… Mei wenti…

     Alors ? Nulle, la salle de jeux d’à côté de chez nous ?

     Eh bien non ! Pas nulle du tout… Et on va y retourner ! Pas nulle du tout parce qu’il y a ça :

1

… un espace “supermarché” plus vrai que nature avec des rayons plein de reproductions de produits existants, caddies, petits paniers en plastique et caisse enregistreuse qui scanne les codes barres et permet de calculer le montant des achats ! Evidemment, on est en Chine… certains prix indiqués sur les étiquettes ne correspondent pas tout à fait à ce qui s’affiche à l’écran quand on scanne les codes barre… 

DSC00074     DSC00075

… mais quand même ! N’est-ce pas stupéfiant de réalisme ? Petite Louise adore… et on adore quand Petite Louise adore…

     Pas nulle du tout, donc, la salle de jeux d’à côté de chez nous… Pas nulle aussi parce qu’il y a ça :

DSC00084

… Un vrai espace “peinture” avec un grand tableau blanc où l’on peut peindre avec un vrai pinceau, des vraies éclaboussures, sans que maman râle qu’il faut faire attention… Tablier ET bottes en plastique fournies !

      Pour faire court : la Magic Bean House est sans doute plus adaptée aux enfants un peu plus grands que Louise, est sûrement beaucoup moins bien entretenue que la salle de jeux de compet’ de The Place, peut même être dangereuse pour un enfant qu’on laisserait quelques instants sans surveillance, mais c’est aussi une salle de jeux pleine de bonnes idées…

     C’est sûr, ils nous reconduiront de ce côté-là, les pas que nous faisons aux côtés de Louise dans notre nouvelle vie à nous à Pékin…

 

 

 

 

Publicités

Une réponse à “On devient des spécialistes !

  1. isa 3 mars 2011 à 15 h 11 min

    Le paradis des enfants !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :