Un petit tour à X’ian (2/2 : la ville de X’ian)

     En allant à X’ian, on allait surtout voir l’armée enterrée/déterrée… la ville elle-même, on n’en attendait rien. C’était une erreur : elle est très sympa, la ville de X’ian… en tout cas pour ce qu’on a pu en voir en une petite journée…

     On a commencé par un tour au musée de la Forêt des stèles… Plein de stèles de DSC_0242pierre gravées, notamment des neuf textes majeurs du confucianisme… Très intéressant… En particulier, même si on est loin d’être des experts, parce que les stèles permettent de voir comment ont évolué les caractères chinois : du véritable “dessin” au caractère plus abstrait… de quoi alimenter un peu la discussion durant mon prochain cours de chinois… et puis l’endroit est bien agréable parce que calme et, pour partie, en extérieur… On a eu de la chance : on a eu droit à une belle journée ensoleillée, ce qui favorise quand même pas mal la promenade…

collage1

     Dans la dernière salle, un atelier de reproduction par “frottage”. On ne connaissait pas… Fascinant… La pierre est gravée “en négatif”, frottée d’encre, puis y sont appliquées avec soin des feuilles de papier sur lesquelles s’imprime le dessin initial…

DSC_0287   DSC_0291

DSC_0304

     Mais le clou de la visite, ce qui nous a sans doute le plus impressionné, c’est la DSC_0312galerie de sculptures du musée de la Forêt de Stèles… Pierres tombales, statues bouddhiques et gardiens zoomorphes… le tout formidablement mis en valeur par l’utilisation de l’espace et par la lumière… Un beau moment…

     Pas surprenant que l’UNESCO classe le musée de la Forêt de Stèles parmi les 50 musées les plus importants au monde !

1

     A proximité du musée, empruntée pour rejoindre le “centre ville”, à la recherche d’un restaurant qui puisse nous convenir à tous (à ceux qui connaissent un peu l’Asie : vous imaginez ce qu’ont pu être nos recherches de restaurants, si je vous dis qu’il nous fallait trouver des endroits où l’on puisse commander, en toute sécurité, des plats ne contenant ni cacahuètes, ni kiwi, ni poisson, ni fruits de mer ? Et si je DSC_0354vous dis que, pour cause d’allergie, les plats commandés ne devaient pas même avoir été en contact avec les aliments sus-nommés ?), une rue avec un marché bien amusant qui aurait fait le bonheur de mon laoshe : des pinceaux, des couleurs, des encres, des papiers… De quoi peindre des milliers et des milliers de crabes ! J’en ai profité pour acheter deux pinceaux et un pot à eau… en espérant que mon laoshe (que je vois demain), me dira “keyi” (ça peut le faire)…

     Je vous passe le moment du repas dans un restaurant qui, à défaut d’être très exotique, nous offrait toutes les garanties voulues (une grosse enseigne… avec un “M”… vous voyez ?)… pas grand-chose à en dire si ce n’est, peut-être, ce moment de grande solitude où un vieil homme, en uniforme tout bardé de médailles, abandonnant un instant sa petite famille, traverse la salle d’un pas décidé pour venir embrasser Petite Louise… sur la bouche ! Il était vieux… il était tout décoré… on n’a pas osé intervenir…

     Ca me renvoie (une digression de plus, mais vous avez l’habitude), à une discussion très riche et animée qui a eu lieu sur un forum d’expats’ auquel je suis DSC_0076abonnée, qui s’intitulait “The feeling of being in a zoo” (“Le sentiment d’être dans un zoo”) où plein de mamans partageaient ce drôle de sentiment qu’on a parfois, ici, d’être en exposition dans un zoo quand on se promène avec nos enfants… Difficile de toujours réagir calmement… pourtant, les approches sont toujours très gentilles, souriantes et flatteuses… et on se sent parfois bien ingrats de ne pas recevoir les témoignages d’intérêt de façon très sympathique… mais c’est bien souvent des moments d’embarras… parce que non, les baisers sur la bouche de Mademoiselle, on DSC_0013n’est pas fans… pas plus que des photos avec le flash.. pas plus que du fait qu’on veuille la porter pour l’avoir dans les bras au moment de la photo… pas plus que les attroupements de plus de dix personnes autour de Mademoiselle qui essaie seulement de monter ou de descendre un trottoir (oui, c’est notre grand jeu du moment)… Alors on fait comme on peut… quand on est très en forme, ça nous fait rire et on s’amuse en prendre en photo ceux qui veulent prendre des photos… quand on est en forme, on essaie de gérer les choses en ménageant les susceptibilités… quand on l’est moins, on doit parfois passer pour des étrangers bien mal élevés…

     Retour à X’ian…

     Fin de la journée dans le quartier musulman… Des ruelles étroites, des échoppes de bouchers (humm… les échoppes de bouchers du quartier musulman de X’ian… de quoi devenir végétarien en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire !), des DSC_0390échoppes à huile de sésame, des échoppes à tout et à n’importe quoi, des contrefaçons de tout ce qui se fait comme marques de luxe, des hommes coiffés d’une calotte blanche, des femmes aux voiles colorés…. Une vraie atmosphère, de celles qu’on aime et qui donnent l’impression d’être loin, vraiment loin de chez soi… C’est en marchant dans ce quartier pittoresque qu’on s’est dit qu’on allait revenir à X’ian…

     Il y a aussi, dans le quartier musulman de X’ian, une mosquée que tous les guides que nous avons consultés s’accordent à trouver exceptionnels… On va les croire sur parole… parce qu’on n’a pas eu le temps de la visiter, la mosquée… Un peu trop tourné autour sans trouver l’entrée et il était déjà temps de rentrer à l’hôtel (ce qui ne s’est pas fait sans mal  : impossible de trouver un taxi ! Il parait que c’est assez normal entre 16h00 et 17h00…).

     La suite, vous la connaissez… c’est la même qu’à l’aller… Train, vin, vin dans le train… et retour dans notre nouvelle vie à nous à Pékin…

Publicités

2 réponses à “Un petit tour à X’ian (2/2 : la ville de X’ian)

  1. isa 9 mai 2011 à 9 h 22 min

    En effet, la ville vaut la ballade, ambiance tres pittoresque et le musee a l’air d’etre incroyable. ma copine de retour de pekin et xian aussi m’a raconte les assauts sur son petit de 18 mois … dur a gerer en effet. bon courage avec ton laoche, tu as ton nom d’artiste au fait ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :