Et le Vietnam, alors ?

    Le Vietnam, oui… puisque nous étions au Vietnam il y a peu… Belles vacances à Hanoi, seulement un peu ternies par les températures qui nous auront empêchés de profiter de la piscine de l’hôtel et par l’annonce de l’arrivée d’un typhon sur les côtes du pays, qui ne nous aura pas permis d’aller au bout de l’expérience prévue en baie d’Along, à savoir : une nuit sur place, sur l’eau, sur une jonque… A-t-on des soucis, tout de même !

     Alors, Hanoï ?

     Eh bien Hanoï, c’est bien agréable… Evidemment bruyant, évidemment pollué, DSC_0220évidemment avec une circulation de voitures, de vélos et de mobylettes, très dense… mais bien agréable… une ville avec plein de rues à arpenter (et Petite Louise a été bien courageuse : quand le temps s’y prêtait, quand il ne pleuvait pas à verse, elle a bien marché), d’ambiances dans lesquelles se tremper, d’endroits à admirer… On a aimé la place du mausolée de Ho Chi Minh (fermé pour cause… de rénovation du corps !), on a aimé le temple de la littérature, – la première université du Vietnam avec ses stèles de pierre sur lesquelles sont gravés les noms des premiers lauréats des concours royaux, la cathédrale St Joseph, au coeur du quartier “routard” (à moins que ce ne soit l’inverse… que le quartier “routard” ne soit autour de la cathédrale St Joseph…), le lac Hoan Kiem…

     Et puis Hanoï, ça a été l’occasion, surtout, de deux escapades DSC_0313vraiment formidables… La première, sur la baie d’Along, a un peu tourné court en raison de l’arrivée d’un typhon que nous n’avions bien entendu pas prévu… 3h30 de bus depuis Hanoï, embarquement à bord d’une jonque de luxe sur laquelle nous devions passer l’après-midi, la nuit et une partie de la journée du lendemain… En fait, nous y passerons quelques heures seulement… Le temps d’un déjeuner gargantuesque et d’une sieste tout aussi gargantuesque pour Mademoiselle Louise (et sa maman aussi un peu)… et il a fallu faire demi-tour. C’est dommage, bien sûr, on aurait bien aimé se réveiller au milieu de la baie d’Along et y prendre notre petit-déjeuner… C’est bien dommage surtout pour les 3h30 de bus qu’il a fallu faire dans l’autre sens en fin de journée… parce que sept heures de bus dans la journée, pour Mademoiselle Louise, ça faisait quand même beaucoup… mais rien de dramatique pourtant… Mademoiselle a su apprécier le peu de temps passé à bord…

DSC_0302

… à tel point que le mot “bateau” fait désormais partie de son vocabulaire…

     Deuxième escapade formidable : la baie d’Along terrestre qui, comme son nom ne l’indique pas, n’est pas à Along… Là aussi, un peu de bus en début de journée DSC_0421(mais un peu moins que pour Along : 2h30), la visite de deux temples vraiment intéressants sur la route, à l’emplacement de l’ancienne capitale du pays, un déjeuner sur lequel il n’y a rien à dire, et puis, clou du spectacle, promenade en pirogue au milieu de la fameuse “baie d’Along terrestre”. Très très beau paysage… peut-être pas la plus belle chose que nous ayons vue au monde, mais sans nul doute l’une des plus belles choses. Au-delà, à mon sens, de la baie d’Along elle-même (mais nous n’en avons vu qu’une infime partie)… Encore une fois, parce que bateau il y a, Petite Louise est enchantée..

DSC_0463

     Beau voyage que celui-là…

     Avec, en sus, la cerise sur le gâteau : les cartes en français dans pas mal de restaurants… C’est idiot, mais ça nous dépayse pas mal, nous, de trouver du français DSC_0203écrit dans un restaurant…

     Et pour la petite histoire, parce que ça se passe dans un restaurant… Nous nous sommes offert un repas dans un grand restaurant d’Hanoï : le restaurant du Sofitel-Metropole… très beau cadre, très calme… qui s’accorde assez moyennement avec l’énergie débordante de Petite Louise… à moins que ce ne soit Petite Louise qui ne s’accorde qu’assez moyennement avec l’ambiance générale ? Toujours est-il que Petite Louise est là pour en profiter, de ce joli restaurant : elle demande à descendre de sa chaise haute, à monter sur les genoux de son père, à monter sur les genoux de sa mère, veut courir à travers la salle, rit aux éclats… Nous parvenons, comme nous pouvons, à maîtriser la situation (lire : à faire en sorte que rien ne soit renversé ni cassé, à faire en sorte qu’aucun client ne se plaigne…) jusqu’à l’arrivée d’un groupe d’une vingtaine de jeunes japonaises accompagnées de photographes et de cameramen. Bien sûr, très vite, Petite Louise attire l’attention de plusieurs d’entre elles… qui viennent jouer avec notre poulette, au pied de notre table (!), puis, une fois assises à table (à la leur, s’entend bien !), lui envoient des baisers, lui font des grimaces qui font rire… ce qui, bien entendu aussi, finit par attirer l’attention de leurs accompagnateurs… Et c’est devant une caméra japonaise bien attentive que nous terminons notre repas…

     Pas de raison pour quelle ne soit pas rigolote aussi au Vietnam, notre nouvelle vie à nous à Pékin !

Publicités

2 réponses à “Et le Vietnam, alors ?

  1. isa 31 octobre 2011 à 21 h 04 min

    Gabriel aussi est un fan de bateau, parfois je le collerais bien une journée entière sur un bateau histoire de le voir satisfait plus de 5 minutes d’affillée…. surtout rêvons …….

    • petitelouiseericetkarine 1 novembre 2011 à 22 h 28 min

      Sios sûre qu’une journée de bateau avec des gâteaux et Petite Louise pour les partager, ça devrait le faire… avec un peu de bol, Petite Louise ne fera mêem pas de colère…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :